Conversations in Theaters

The dancing funambulist

New Delhi

November 2019

MA Performance Practice Annual Symposium, Ambedkar University Delhi

Labour, Economy, and Identity: The precarity of artistic practice 

Precarity shapes dancer's life as well as aesthetic activity. A production process is a fragile adventure which involves financial, relational, artistic and physical risks: financially when money is invested; relationally, as a company is a community venture; artistically, as the choreographer copes with the pressure of providing an outcome at the end of the production process. Finally, risks of injuries haunt daily training. As a working tool, the dancing body also becomes vulnerable. This fragile act of creation is exacerbated by a precarious context in which dancers/choreographers struggle to find financial (and consequently emotional) security.

The talk explores various risks through the gesture of the fall. The act of creation is similar to a fall towards the ground: an act of falling into emptiness. With practice, dancers not only learn to fall without injuries, but also to stand up. I will explore the idea of being a dancer in our contemporary world as an act of funambulism. A dancer/choreographer learns to find balance on a thread, to navigate between all these layers of risks and to use vulnerability as a creative impulse.

dasKonzept

La Fête Du Slip

mai 2018, Lausanne

Figurations de l’intimité (sexuelle)

avec Claire Astier, anthropologue

Ce dialogue invite à une réflexion sur les processus de figuration de l’intimité (sexuelle) par les formes artistiques. Les artistes - chorégraphes, performeurs.euses et réalisateurs.trices - transposent leur expérience de l’intime (ou celle d’autrui) dans des médiums artistiques (film, performance, danse), donnant ainsi corps et figure à leur intimité ou à l’intimité d’autrui. Y est mis en exergue les processus de figuration du corps intime, autrement dit, ce qui excède la sphère privée pour s’actualiser dans l’espace public.

Ce dialogue propose une réflexion sur le concept d’intimité, prenant acte de son évolution historique et de son relativisme culturel. À l’appui de sources historiques, d’exemples de terrain et d’oeuvres artistiques, cette conversation éclaire quelques mécanismes sous-jacents à la manière dont les artistes donnent à voir l’intimité (sexuelle). Il y est question de l’épiphanie de l’intime, de la mise en corps de l’invisible et du caché.

Tanz in Bern: 

Verbotene Liebe

Dampfzentrale Bern,

Oktober 2018

Figurationen (sexueller) Intimität

 

Was ist unter Intimität zu verstehen und wie wird sie künstlerisch umgesetzt? In Form eines Dialogs reflektieren die Anthropologin Claire Vionnet und die Tanzwissenschaftlerin Mona De Weerdt Darstellungen von (sexueller) Intimität. Dabei werfen sie historische und kulturelle Schlaglichter auf den Begriff und verbinden ihn mit den gezeigten Bühnenproduktionen.

Musée Ethnographique Genève

Au rythme des danses, Mardi à palabres, 2016

Lorsque nous évoquons l’expression «danse traditionnelle», nous pensons de suite aux danses «exotiques» ou «autochtones». Par contraste, nous désignons par le terme de folklore les danses populaires de l’Occident. Paradoxalement, le ballet classique semble échapper à cette classification. La danse traditionnelle serait ainsi la caractéristique de l’autre. En s'appuyant sur ses expériences de terrain lors des pratiques de danses traditionnelles «africaines» et de danse contemporaine, l'intervenante questionne la notion même de tradition dans la danse, une tradition qui se réinvente continuellement.​

Théâtre Arsenic

Lausanne, 2015

Cette conférence questionne la "réception du spectacle" à partir de deux oeuvres chorégraphiques (Beirut 1995 de Laurence Yadi/Nicolas Cantillon et After Life de Simone Aughterlogny). Ces pièces déploient la diversité des esthétiques scéniques contemporaines puisque, selon la doxa interne au monde de la danse, la première relève de la « chorégraphie », et la deuxième de la « performance ». Il s'agit de questionner la manière dont le public rend un spectacle intelligible, en développant l’hypothèse de la réception du spectacle comme « acte d’improvisation ».

Fête de la Danse Brig

Zeughauskultur Brig 2018

 

Historische Einführung in die Tanzgeschichte des modernen Tanzes mit Video-Projektionen bekannter Werke von Choreographinnen und Choreographen, in Anlehnung an das Stück The Wanderers Peace von Nicole Seiler